À propos de cette activité d'apprentissage

ativ-intro_FR.png

Cette activité est conçue pour susciter le débat et la discussion ainsi que pour donner aux formatrices·teurs et animatrices·teurs l'occasion de préciser les concepts applicables au vécu des femmes et des personnes de la diversité sexuelle et de genre en matière de violence basée sur le genre (VBG) sur internet. Il s'agit notamment de parler des formes les moins évidentes de violence en ligne et d’examiner les définitions qu’ont les participant·e·s de la VBG.

La méthodologie de l’activité consiste à présenter des exemples d’expériences vécues en ligne par des femmes et des personnes de la diversité sexuelle et de genre (prendre de préférence des exemples extrêmes pour provoquer le débat). Vous présenterez des mèmes (textuels, audios ou vidéos) et ferez réagir les participant·e·s à la violence basée (ou non) sur le genre. Vous demanderez ensuite aux participant·e·s de défendre leur point de vue initial à l'aide d'une série de questions.

Il est essentiel de concevoir cet atelier comme un espace où TOUTES les opinions et TOUS les points de vue sont autorisés (à condition de les exprimer conformément à des règles éventuellement établies avant le début de l’exercice), sachant que ce qui se sera dit au sein de l’atelier devra rester confidentiel. Si les féministes expérimentées sont nombreuses au sein du groupe, n’hésitez pas à encourager les autres participant·e·s à jouer les avocats du diable, cela enrichira les discussions.

Conseil d’animation : Avant le début de la discussion, il est préférable, si les conditions le permettent, de négocier et fixer des règles afin que le débat se déroule dans le respect mutuel et sans débordements.

Cette activité vous aidera à en savoir plus sur les niveaux de compréhension et d'appréciation des participant·e·s concernant les violences sexistes/genrées en ligne.

Objectifs d'apprentissage

  • Analyser et comprendre les formes de VBG en ligne et leurs impacts sur les survivantes et leurs communautés.
  • Analyser et comprendre le continuum de la violence entre les sphères hors-ligne et en ligne et les structures de pouvoir permettant à ces violences de se perpétuer.

À qui s'adresse cette activité ?

Dans l’idéal, cette activité s’adresse aux publics informés en matière de droits numériques et droits sexuels, ainsi qu’aux militant·e·s des droits humains.

Temps requis

De 30 à 90 minutes selon le nombre d’exemples choisis

Matériel

  1. Pancartes (format : moitié d’une feuille A4) indiquant « VBG en ligne » au recto et « Pas VBG en ligne » au verso. Prévoir une pancarte par participant·e.
  2. Affiches/projecteur pour présenter les mèmes aux participant·e·s.
  3. Exemples de mèmes disponibles ici.
Passez à la mécanique de l'activité.

wiggy-cactus-blue-several.png