Déroulement d’un atelier général

Ceci est valable pour un atelier général sur l’évaluation des risques ou sur la sécurité numérique où des activistes issu·e·s de différents contextes se rassemblent le temps de la formation. Les objectifs d’apprentissage restent les mêmes, mais certaines tactiques de formation et d’animation diffèrent de celles d’un atelier destiné à un groupe de personnes plus établi.

Étape 1 : que publiez-vous ?

Pour cette étape, on demande aux participant·e·s : que publiez-vous dans le cadre de votre travail d’activiste ?

L’idée est ici de commencer avec la partie la plus évidente du cycle de vie des données : de la donnée déjà traitée qui est partagée en tant qu’information. Il peut s’agir de rapports de recherche, d’articles, de publications de blogues, de guides, d’ouvrages, de sites web, de publications sur les médias sociaux, etc.

On peut réaliser cette partie en séance plénière, en mode « popcorn » : la personne animatrice pose une question et demande des réponses brèves aux participant·e·s, comme le maïs dans une poêle !

Étape 2 : présentation du cycle de vie des données et de questions de sécurité

La présentation a pour but de rappeler aux participant·e·s le cycle de gestion des données. Vous trouverez les points principaux de la présentation :

Étape 3 : temps de réflexion sur les cycles de vie des données personnelles

Regroupez les participant·e·s en fonction de ce qu’iels publient. Demandez-leur de choisir un exemple parmi leurs publications (un article, un rapport de recherche, un livre, etc.) et demandez aux personnes travaillant sur le même type de publication de se regrouper.

Donnez un temps à chaque personne pour retrouver le cycle de vie des données de sa publication, puis demandez-leur de partager leurs réflexions avec les autres membres de leur groupe.

Le temps de réflexion devrait prendre environ 15 minutes, les discussions de groupes environ 45 minutes.

Les questions de la présentation (voir Diaporama et section Présentation) permettront de guider le temps de réflexion individuelle.

Pour le travail de groupe, chaque membre du groupe devra aborder avec les autres le cycle de vie des données de sa publication.

Étape 4 : mise en commun et questions de sécurité

Au lieu de demander à chaque groupe de faire un retour, la personne formatrice-animatrice pose des questions à chaque groupe pour faire ressortir ce dont le groupe a parlé.

Voici des exemples de questions permettant de faire un bilan du temps de réflexion et des discussions de groupe :

  • Quels sont les appareils de stockage de données les plus courants dans le groupe ? Quels sont ceux qui ont été utilisés exclusivement ?
  • Quels différences et points communs sont ressortis concernant l’accès au stockage des données dans votre groupe ?
  • Et pour le traitement des données ? Quels outils ont été utilisés dans votre groupe ?
  • Des personnes dans le groupe ont-elles publié quelque chose qui les ont mises en danger, elles ou une personne de leur connaissance ? Qu’était-ce ?
  • Certaines personnes du groupe avaient-elles déjà réfléchi à la question de l’archivage et de l’élimination des données avant aujourd’hui ? Si oui, quelles sont leurs pratiques dans ce domaine ?
  • La sécurité et la sûreté ont-elles été sujets de préoccupations au cours du cycle de vie de vos données ? Quelles ont été ces préoccupations ?

Synthèse de l’activité

À la fin des présentations de groupe et de la mise en commun, la personne formatrice-animatrice peut synthétiser l’activité en :

  • Pointant les principales observations réalisées.
  • Demandant aux participant·e·s de donner les idées clés tirées de l’activité.
  • Questionnant les participant·e·s sur de possibles évolutions de leurs pratiques en matière de gestion des données qu’iels ont appris pendant l’activité.
Passez au Déroulement d'un atelier organisationnel ou à la section Présentation et ressources supplémentaires.

wiggy-cactus-red-several.png