À propos & Phase 1

activ_tact_FR.png

Cette activité vise à guider un groupe de personnes qui planifie une manifestation dans la réflexion et la prise en compte des risques et des menaces auxquels elles peuvent être confrontées. Cette activité peut s'appliquer aux manifestations hors ligne ou en ligne ainsi qu'aux manifestations ayant des composantes hors ligne et en ligne.

Il ne s’agit pas d’une activité de planification de manifestation, mais plutôt d’une activité d’évaluation des risques en vue d'une manifestation. On suppose qu’avant la tenue de cette activité, le groupe aura déjà procédé à une planification initiale de l'objet de la manifestation et de ses principales stratégies, tactiques et activités.

Objectifs d’apprentissage

À travers cette activité, les participant·e·s apprendront à :

  • Comprendre les différents risques associés aux activités de la manifestation.
  • Élaborer un plan pour répondre aux risques identifiés afin de tenir une manifestation plus sûre.

À qui s’adresse cette activité ?

Cette activité est utile à un groupe de personnes (organisation, réseau, collectif) qui a convenu de planifier ensemble une manifestation.

Avant cette activité, le groupe devrait déjà avoir planifié sa manifestation. Les principales stratégies, tactiques et activités ont donc déjà fait l’objet de discussions ayant abouties à un accord.

Temps requis

L’activité durera au minimum quatre heures.

Matériel

  • Un grand mur où l’on peut épingler des notes autocollantes (post-it) et des feuilles d’un tableau à feuilles mobiles. S’il n’y a pas de mur adapté à cet effet, il faut un espace dégagé au sol où les participant·e·s pourront faire ce travail ensemble.
  • Des marqueurs.
  • Des notes autocollantes (post-it).
  • Des appareils permettant de documenter électroniquement les discussions. Il est important de désigner des personnes au sein du groupe pour documenter les discussions et de s’assurer que si la documentation est partagée, elle le soit par des canaux sécurisés.

Mécanique

Atelier destiné à un groupe qui planifie une manifestation commune

Cette activité comporte trois phases principales :

  • La phase 1 consiste à examiner le risque du point de vue des personnes organisatrices et partisanes ainsi que des adversaires, en tant que sources de menaces (menaces directes et indirectes et se confronter aux façons dont la manifestation pourrait échouer). La phase 1 est divisée en trois exercices conçus pour que le groupe parvienne à une compréhension commune des risques éventuels qu’encourt leur manifestation.
  • La phase 2 consiste à élaborer des stratégies visant à atténuer les vulnérabilités et les échecs éventuels de la manifestation et à déterminer le rôle qu’ont les personnes organisatrices dans ce plan d’atténuation.
  • La phase 3 porte sur la mise en place de communications internes sécurisées entre les personnes participantes.

Phase 1 : évaluer les sources de risques

Cette phase comporte quelques niveaux de participation et d’interaction afin d’évaluer les sources possibles de risques pour la manifestation. Pour rendre les mécaniques plus claires, les différents niveaux sont indiqués comme des « exercices ».

Préparer une feuille du tableau pour chacun des éléments suivants :

  • Personnes organisant la manifestation : groupes et personnes participant à la planification de la manifestation. Ils comprennent également les allié·e·s.
  • Personnes partisanes : groupes et personnes dont vous pensez qu’elles et ils participeront aux actions de la manifestation.
  • Adversaires de la manifestation : groupes et personnes sur lesquels la manifestation aura des effets négatifs, ainsi que celles et ceux qui soutiennent ces personnes.
  • Activités de la manifestation : les actions prévues lors de la manifestation et les endroits où elles se dérouleront. Ces activités peuvent se dérouler en ligne et hors ligne.

Exercice 1 : définir les activités de la manifestation et les personnes y participant

Donnez aux participant·e·s le temps et l'espace nécessaires pour remplir chacune de ces feuilles du tableau avec des notes autocollantes contenant leurs réponses. Iels peuvent aussi simplement écrire directement sur les feuilles du tableau.

Conseil pour l’animation : Pour procéder de manière plus organisée, surtout si le groupe est composé de plus de sept personnes, répartissez les gens en quatre groupes. Chaque groupe travaillera d’abord sur une feuille du tableau. Un groupe peut commencer par « Les personnes organisant la manifestation » et un autre groupe par « Les personnes partisanes » et ainsi de suite. Donnez-leur le temps de remplir leurs réponses pour leur feuille du tableau, puis demandez-leur de passer à la feuille suivante jusqu’à ce que tous les groupes aient eu le temps de toutes les remplir. C’est ce que l’on appelle la méthode World Café (World Cafe methodology).

Exercice 2 : étudier les personnes organisatrices, partisanes et adversaires

Une fois que les feuilles sont remplies avec les réponses, demandez-leur de se séparer en deux groupes :

  • Le groupe 1 prendra les feuilles concernant les personnes organisatrices et partisanes
  • Le groupe 2 prendra les feuilles concernant les adversaires

Les feuilles concernant les Activités resteront dans la partie commune pour que chaque personne puisse les consulter.

Chaque groupe aura sa propre série de questions-guides pour commencer à dévoiler où se situent les risques dans leur domaine.

Pour les personnes organisatrices et partisanes, les questions-guides sont les suivantes :

  • Quelles personnes organisatrices font face à des menaces ? Quelles sont-elles ? Quels peuvent-être les effets sur la manifestation ?
  • Existe-t-il des conflits internes parmi les personnes organisatrices ? Des tensions que l'on devrait connaître ? Quelles peuvent-être les conséquences sur l'organisation ?
  • Parmi les personnes partisanes attendues, quelles sont celles qui risquent de subir beaucoup de réactions hostiles ?
  • Quelles menaces de réactions hostiles peuvent être anticipées ? Y a-t-il eu des manifestations similaires ayant déjà suscité des réactions hostiles ? Quelles étaient ces réactions ?
  • Où pourraient se produire les réactions hostiles ou les attaques ? Connaissez-vous des médias sociaux particulièrement ciblés par les adversaires ? Quel pourrait être les répercussions des réactions hostiles sur les réalités hors ligne, pendant et après la manifestation ?

Pour les adversaires, les questions-guides sont les suivantes :

  • Quels seront les adversaires les plus actives et actifs contre la manifestation ?
  • Où se rassemblent les adversaires ? Où est-ce qu’ils et elles se rassemblent hors ligne comme en ligne ?
  • Qui sont les personnes meneuses et influentes parmi les adversaires ?
  • Quelles capacités sont à leur disposition ?
  • Que peuvent-elles et ils faire contre la manifestation et les personnes s’y impliquant ?
  • Comment les adversaires peuvent influer sur la planification de la manifestation ?
  • Comment peuvent-elles et ils perturber les activités prévues pendant la manifestation ?
  • À quoi pourrait ressembler une réaction hostile après la manifestation ? Comment les adversaires pourraient-elles et ils tenter de perturber le message de la manifestation par cette réaction ? Qui serait ciblé ? Où cela se produirait-il et quel serait le rôle des médias sociaux ?

Conseil pour l’animation : De nos jours, la plupart des manifestations ont des composantes en ligne et hors ligne. Les questions ci-dessus s’appliquent aux scénarios, manifestations et contextes en ligne comme hors ligne. Mais si vous constatez que les participant·e·s se concentrent trop sur les contextes hors ligne, vous pouvez leur poser des questions sur les contextes en ligne des personnes organisatrices et partisanes et des adversaires. Si iels ont tendance à se concentrer sur les facteurs en ligne, posez-leur des questions sur les contextes hors ligne. Demandez-leur comment les activités ou les événements en ligne peuvent avoir une répercussion sur les activités ou les événements hors ligne, et vice versa.

La discussion de groupe devrait prendre environ entre 45 minutes et une heure.

À la fin de la discussion de groupe, chaque groupe fera part des résultats de sa discussion. Pour cette mise en commun, chaque groupe doit se concentrer sur les questions suivantes :

Pour le groupe des personnes organisatrices et partisanes :

  • Qui, parmi les personnes organisatrices et partisanes, fait face actuellement à des menaces ? Quelles sont ces menaces ?
  • À quel genre de réactions hostiles vous attendez-vous à l’encontre des personnes organisatrices et partisanes pour leur participation à la manifestation ?
  • Y avait-il des conflits ou des tensions internes susceptibles de poser un risque à la manifestation et quels sont-ils ?

Pour le groupe qui a travaillé sur les adversaires :

  • Qui parmi les adversaires est susceptible de chercher à perturber la manifestation ?
  • Quel genre de perturbation prévoyez-vous ?
  • En quoi est-ce différent pour les différentes étapes de la manifestation : planification, pendant et après ?

Il est également bon de demander aux groupes d’être aussi précis que possible dans leur partage avec les autres.

Exercice 3 : réfléchir à l’éventualité d’un échec

Cet exercice vise à mettre en lumière les différentes façons dont la manifestation peut échouer.

On donnera ensuite du temps aux participant·e·s pour réfléchir à cette question : quelles sont les choses qui ne doivent PAS se passer dans cette manifestation ?

Pour mieux décortiquer cette question importante, les questions suivantes pourraient aider le groupe :

  • Pensez à vos personnes organisatrices et partisanes : quels effets négatifs pourrait avoir sur eux la manifestation ?
  • Si la manifestation se déroule en ligne et hors ligne, comment les adversaires peuvent-elles et ils la perturber dans les deux espaces ?
  • Pensez aux espaces où se déroulent les activités de la manifestation : qu’est-ce que vous voulez éviter ?
  • Pensez aux activités de la manifestation : qu’est-ce qui pourrait les faire échouer ?

Demandez-leur de réfléchir aux discussions qu’iels ont eues et aux retours qu’iels ont entendus. Demandez-leur d’écrire leurs réponses sur des notes autocollantes séparées, puis de les afficher au mur après quelques minutes de réflexion.

Regroupez les réponses pour dégager des thèmes généraux à approfondir.

Passez à la section Phases 2 et 3 & Adaptation pour un atelier général.

wiggy-cactus-blue-several.png