Parler consentement et confidentialité

Parler du « consentement »

Nous avons tendance à considérer le consentement comme quelque chose de ponctuel (un peu comme signer un document une fois et puis c'est réglé). Cependant, par expérience, nous savons que le consentement est à la fois simple et complexe. Simple dans son principe mais complexe dans ses implications. Voici quelques points à discuter :

  • Durée du consentement.
  • Possibilité de retirer son consentement, ce que cela signifie pour un·e utilisatrice·teur de retirer son consentement et de ne plus utiliser la plateforme ou l'outil.
  • Les données / informations concernant les utilisatrices·teurs qu'iels cèdent lorsqu'iels accordent leur consentement à des services.
  • Comment ces données sont utilisées.
  • Conditions de consentement : ne pouvoir consentir que dans certaines circonstances et pas dans d'autres.

Présentez la vidéo Thé et consentement.

Présentez cette bande dessinée (en anglais) ou toute autre ressource pertinente sur le consentement :

everydayfeminism-consent.png

La personne animatrice peut présenter certains scénarios pour mettre en évidence les points suivants :

  • Accepter les conditions d'utilisation des plateformes commerciales propriétaires pour pouvoir utiliser ces plateformes.
  • Scénarios d'urgence où nous consentons à permettre à d'autres de contrôler nos espaces / appareils pour pouvoir les préserver. Comment s'assurer que ce consentement conditionnel soit bien temporaire ? Vous pourriez utiliser en exemple l’option des « contacts de confiance » sur Facebook pour illustrer ce point.
  • Événements qui demandent aux participant·e·s de se connecter à l'entrée. Quelles sont les implications en termes de consentement ?
  • Partager un mot de passe à un·e proche comme un acte d'intimité et de confiance. Quelles sont les conséquences de cela ?
  • Demandez aux participant·e·s des exemples de situations où iels ont donné leur consentement à différentes plateformes ou services.

Parler de « confidentialité »

Les points clés à transmettre peuvent inclure les différentes dimensions de la confidentialité :

Territoriale / spatiale
  • Pourquoi fermons-nous nos portes ? Quelles sont les portes que nous fermons ou verrouillons ?
  • Comment protégeons-nous nos espaces et pourquoi ?
  • Pourquoi fermons-nous la porte quand nous faisons pipi ? Quand tout le monde le fait ?
Relationnelle
  • Protégeons-nous la vie privée des personnes que nous connaissons ? Qui parmi elles ?
  • Violons-nous la vie privée de nos parents, ami·e·s, collègues lorsque nous parlons d'eux et elles ?
Incarnée / corporelle (incarnation et identité numérique)
  • Quelles parties de votre corps choisissez-vous de révéler ? Quels vêtements choisissez-vous de porter et en fonction de qui (le regard comme violation de la vie privée) ?
  • Incarnation en ligne. Autoreprésentation en ligne. Des choses simples comme les photos de profil, aux identités soigneusement conçues, à d'autres types d'informations qui révèlent des choses sur notre corps (santé / médecine / sexualité / genre). Et comment cela traduit également le corps en données.
Confidentialité des données
  • Quelles données cédons-nous volontiers à propos de nous-mêmes et des autres ?
  • Sommes-nous en mesure de consentir à la collecte, au stockage et à l'agrégation de nos données ?
  • Qu'en est-il des données nous concernant qui sont collectées, stockées et agrégées sans notre consentement ?
Définir la confidentialité
  • Définir la vie privée comme un droit humain fondamental et pourquoi c'est essentiel pour les femmes.
  • Comment la vie privée a été définie dans la politique (nationale, régionale et internationale), et ce que cela signifie pour les individus, les défenseuses des droits humains et les femmes.
  • Comment la vie privée se déroule sur Internet : comment les réseaux sociaux semblent redéfinir la vie privée à la fois dans la pratique individuelle et dans l'utilisation par la plateforme des données des utilisatrices·teurs.
  • Comment Internet (dans la manière dont il est utilisé et développé) remet en question la façon dont nous pratiquons la confidentialité.
  • La relation entre la vie privée et le consentement.

Questions favorisant la discussion

  • Quand perdons-nous notre droit à la vie privée ? Par exemple : l'anonymat facilite-t-il le harcèlement en ligne et la VBG ?
  • Quelle est l'importance de la relation entre l'anonymat et la confidentialité et la sécurité ?
  • À l'ère des selfies et des gens cédant volontiers leurs informations personnelles et celles des autres, la vie privée est-elle morte ?
  • Techniquement, comment fonctionnerait la confidentialité par défaut sur Internet ? Quel genre de changements les plateformes comme Facebook devraient-elles faire pour parvenir à une confidentialité par défaut ? (Nous pourrions développer une activité autour de cela à l'avenir.)

Conseils pour la préparation de l’atelier

Cette activité d'apprentissage donne en grande partie la parole à la personne animatrice, il est toutefois important de retrouver l'espace sûr, ouvert et interactif qui caractérise tous les ateliers FTX. Cela peut être fait en rappelant aux participant·e·s qu’iels peuvent lever la main pour intervenir, pour des questions ou pour débattre d’un point, le clarifier ou renchérir. L'autre façon d'encourager l'interaction pendant une activité de style présentation est d’amener les sujets en mode « pop corn » : Posez une question au groupe pour aborder un sujet, puis utilisez leurs réponses pour lancer une présentation ou apporter des informations.

Pour préparer cette activité d'apprentissage, la personne animatrice devra s’informer au préalable sur les éléments suivants :

  • L'état d'avancement des questions de confidentialité (politiques, tendances, cas récents).
  • Comprendre la confidentialité dans son contexte : lois en vigueur là où se déroule l'atelier ou en fonction du contexte des participant·e·s, cas récents pertinents pour les participant·e·s.
  • Principes féministes de l'Internet (en anglais) ou la version PDF en français.
Passez aux ressources supplémentaires de cette activité.

wiggy-cactus-red-several.png